Syndicat national de l'édition

  • Entretien

Editer des livres de sciences : 5 questions à Anne Pompon

Éditeur de livre de sciences, voilà un métier passionnant et si utile à la société. Mais comment parler de sciences au grand public ? Quels sujets aborder et comment en parler ? Voici l’histoire d’un parcours, celui d’Anne Pompon, responsable d’édition Science, Nature & Santé Grand Public chez Dunod, qui nous raconte son métier et la mission qui la motive au quotidien.

Quelle place tiennent les sciences dans votre vie professionnelle comme personnelle ?

Les sciences et moi, c’est une longue histoire. Biologiste de formation, j’ai toujours été motivée par l’utilité, pour la société, de diffuser la science auprès d’un large public. Je dirais même qu’ à titre personnel c’est une vocation de partager les recherches et connaissances scientifiques, qui sont au cœur des problématiques actuelles liées à l’environnement, la santé, l’innovation technologique…

J’ai donc un long parcours d’une trentaine d’années dans l’édition scientifique, au départ universitaire, puis grand public chez Dunod.

J’y ai lancé « Quai des sciences », une collection d’essais de vulgarisation, il y a plus 17 ans, que j’enrichis depuis chaque année. Elle compte aujourd’hui une quarantaine de titres, au sein d’un catalogue diversifié pour le grand public. Le travail d’éditeur de sciences est une véritable mission utilitaire. Nous manquons malheureusement de culture scientifique dans la société actuelle, mais aujourd’hui, on ne peut clairement plus s’en passer. Ainsi chez Dunod, nous souhaitons élargir le plus possible notre lectorat, en publiant également des beaux livres, des albums illustrés, de la bande dessinée ou encore des ouvrages à la fois ludiques et pédagogiques destinés au jeune public, comme ceux réalisés en partenariat avec le Palais de la découverte.

Comment amener le grand public vers les sciences à travers les livres ?

Il faut vraiment motiver les jeunes et notamment les filles qui ne sont pas assez nombreuses dans le milieu scientifique. Il est important, pour une première approche, de présenter les choses de façon accessible, voire ludique. On constate que la BD, par exemple, est un bon vecteur pour attirer un jeune public.

Sur YouTube, plusieurs chaînes de grande qualité se sont spécialisées dans la science. Ces youtubeurs, devenus des pros de la vulgarisation, sont très doués pour amener les jeunes vers les sciences. C’est le cas par exemple de Patrick Baud, sur les curiosités scientifiques ou historiques en tous genres, de Mickaël Launay en mathématiques ou de Florence Porcel, sur les sciences de l’univers,…

Il est important également que les lecteurs fassent ensuite le petit effort pour aller plus loin, en se plongeant réellement dans des essais scientifiques. Certains auteurs  proposent une approche originale. Nous préparons par exemple actuellement un livre qui a pour sujet les maths au cinéma ! L’auteur est enseignant en lycée mais aussi youtubeur (chaîne ElJj).  Son livre paraîtra en janvier prochain.

Nous publions également des livres à destination de toute la famille, comme Le petit chimiste pâtissier de Raphaël Haumont, qui permet de découvrir la science qui se cache en cuisine, en réalisant de délicieuses et souvent surprenantes recettes !

Quelle est votre thématique scientifique préférée ?

J’aime beaucoup l’astrophysique et la physique quantique. Ce sont des sujets que j’ai bien explorés à travers les livres que j’ai publiés, notamment dernièrement avec notre BD Quantix de Laurent Schafer. Mais je ne suis pas exclusive : je m’intéresse beaucoup aux neurosciences, aux questions environnementales, aux promesses de l’intelligence artificielle ou encore à la vulgarisation des mathématiques, un exercice plus difficile mais passionnant !

Question planète nature : quelles actions professionnelles ou personnelles menez-vous en faveur de la protection environnementale ?

En tant qu’éditeurs de livres scientifiques, la question environnementale est une préoccupation que nous avons depuis longtemps. Nous avons publié par exemple les ouvrages de Jean Jouzel, climatologue reconnu et médaille d’or du CNRS. Son livre Quel climat pour demain ? écrit avec Olivier Nouaillas avait d’ailleurs reçu le prix du livre Sciences pour tous 2017. Nous avons plus récemment publié le beau livre Notre planète, d’après la série documentaire Netflix, et en partenariat avec le WWF. La série et le beau livre qui en dérive ont pour but d’émerveiller tout en sensibilisant le grand public aux dégâts infligés à l’environnement par les activités humaines. Nous avons aussi au catalogue une collection d’ouvrages pour découvrir la nature, en partenariat avec le Muséum d’Histoire Naturel. Le dernier en date, A la découverte des oiseaux de Frédéric Jiguet, a paru juste avant le confinement et intègre des QRcode pour écouter le chant des oiseaux sur son portable.

Nous avons aussi publié un livre engagé sur le véganisme, qui a influencé mes propres habitudes de consommation. Il faut dire que nos auteurs sont de plus en plus conscients, à titre personnel, des préoccupations écologiques, ce qui nous influence nous aussi, éditeurs !

Le sujet de la protection environnementale est traité par tous les secteurs de la maison, de la fabrication des livres jusqu’aux changements des habitudes quotidiennes de tout le groupe Hachette (maison mère). Nous avons par exemple tous reçu des gourdes pour réduire significativement l’usage des gobelets en plastique.

Nous avons également mis en place un groupe de travail autour de la réduction des déchets, chez Dunod, pour sensibiliser les salariés et changer les pratiques durablement.

Votre livre scientifique important pour vous dans votre vie ?

Difficile à dire, il y en a tant ! Il y a des livres que je trouve majeurs dans l’histoire de l’édition de vulgarisation scientifique. Chez Dunod, un ouvrage est emblématique pour moi, même si je n’en ai pas été l’éditrice : il s’agit de Gödel Escher Bach de Douglas Hofstadter (1983). C’est un grand classique de l’édition de vulgarisation, une réflexion sur les analogies, la logique, la pensée. Je peux également citer À la recherche du réel de Bernard d’Espagnat, entre science et philosophie, dont j’ai assuré la réédition dans la collection Idem, avec une présentation d’Etienne Klein. J’aime particulièrement les ouvrages qui apportent un certain recul sur un domaine scientifique, une réflexion philosophique, une perspective historique…

Il y a également beaucoup d’auteurs qui me marquent bien sûr ! C’est le cas de Carlo Rovelli, avec son livre culte sur la naissance de la pensée scientifique et Anaximandre de Milet .ou encore d’Aurélien Barrau qui sait associer dans ses livres cosmologie, philosophie et préoccupations environnementales.

L’année dernière, l’ouvrage Sapiens de Yuval Noah Harari chez Albin Michel, parce que sa vision est originale et très globale, ce qui m’a beaucoup plu.

Ce ne sont bien sûr que quelques exemples de livres et d’auteurs parmi tous ceux que j’apprécie !

Anne Pompon vous conseille

Aux éditions Dunod :

Aux éditions Albin Michel :

Sur le web :

 

A Voir aussi

0

Ne manquez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter

Partager par email

S'identifier

Pas encore inscrit?

Vous êtes adhérent au SNE, demandez vos codes d'accès.

Vous êtes éditeur et vous souhaitez adhérer au SNE.

S'inscrire à cet événement.

Gérer mes inscriptions aux groupes & commissions du SNE

Désolé. Vous devez être connecté pour accéder à ce formulaire.

Modifier votre mot de passe

Dépublication d'une offre d'emploi

Suppression d'une offre d'emploi

Souscrire aux newsletters suivantes